©2018 S2S Industries

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Google+
  • Blanc Icône YouTube

ORIGINE DE LA VIS SANS ÂME

Quand on parle de convoyeurs à vis, il est important de savoir d'où la vis sans âme est venue, et quelles ont été les raisons de sa conception. Vous trouverez ci-dessous une rapide explication à ce sujet.

 

Le convoyeur à vis sans âme a été développé au début des années 1940 en Europe comme moyen de convoyer des bio-solides asséchés dans les stations d’épuration. Le problème avec ces bio-solides est en effet dû à leur nature.

Les bio-solides peuvent être très collants et visqueux en fonction de leur composition. Si l’on regarde plus attentivement la composition des bio-solides, on s’aperçoit qu’ils sont constitués de 20 à 30 pour cents de solides, la balance étant l’humidité qui est emprisonnée dans ces solides. La nature de ces bio-solides avait donc pour effet que la matière venait s’enrouler autour de l’axe, ayant pour conséquence de réduire le volume de matière transportée jusqu’à ne plus en transporter.

En proposant une solution sans axe, la vis est capable de convoyer plus de matière et d’empêcher ce risque d’accumulation de matière en son centre.

Le convoyeur à vis sans âme est la solution idéale pour convoyer beaucoup de matières difficiles en vrac. 

 

Son utilisation s’est avérée un tel succès dans le traitement de l’eau que le convoyeur à vis sans âme s’est ensuite invité dans beaucoup d’autres industries comme les produits chimiques, l’agroalimentaire et l’exploitation minière.